Télécharger

























Facebook Le site de Lucky Luke
Google

Produits vedettes

Consulter la boutique...

Voulez-vous être informé lors de mises à jour?
Inscrire






Aidez-moi à poursuivre l'aventure du site de
Lucky Luke en faisant un don. Merci!!
Hit-Parade 

bande dessinee
bande dessinee

 
Détail du jeux vidéo : Lucky Luke - Les Dalton

Année de diffusion: 2008
Compagnie: Atari
Adresse web : http://www.atari.fr
Plate-forme: Nintendo DS
Compagnie: Atari
Image :

Résumé: 

Vous en avez assez de jouer le gentil ? Ca tombe bien, les Dalton débarquent sur Nintendo DS !

Tout le monde le sait, les frères Dalton sont méchants, enfin ils essayent. Mais leur gros problème est surtout qu'ils sont très bêtes, alors votre aide ne sera pas de trop pour réussir les nombreux mini-jeux délirants auxquels ils vont être confrontés. Avec le stylet et le micro, vous allez descendre des rivières en kayak, protéger Ma Dalton, faire du dressage de jambon ou encore plonger vos adversaires dans le goudron et les plumes.

L'Ouest sauvage ne sera plus jamais le même après le passage des Dalton !

Caractéristiques

  • Des graphismes très fidèles à l'esprit de la bande dessinée.
  • 18 challenges et de nombreux niveaux de difficulté.
  • Jouez avec le stylet et le micro : chaque challenge exploite au maximum les spécificités de la DS pour vous offrir un plaisir de jeu non-stop.
  • Eclatez-vous jusqu'à 4 joueurs en même temps !

Voici un extrait vidéo pour le jeu les Dalton sur Nintendo DS :

 
 
Critique du jeu : Lucky Luke - Les Dalton
Ajouter une critique
 
Date: 2012-10-15 07:47:53
Nom: utbryqbx
Email: sample@email.tst
Votre critique: 1

Date: 2008-12-22 12:56:07
Nom: Sébastien Trottier
Email: tigrou51@hotmail.com
Votre critique:

Après nous avoir livré une adaptation peu convaincante du film d'animation Tous à l'Ouest, le studio Neko se donne une nouvelle chance de se rattraper avec un second soft DS inspiré des albums de Lucky Luke.

Deux bouleversements au programme : une aventure placée sous le signe des mini-jeux et le personnage de Lucky Luke qui s'efface pour laisser le rôle vedette aux quatre frères Dalton. Joe, William, Jack et Averell vont en effet tenter de gagner l'amour de leur mère Ma Dalton en relevant une série de défis en rapport avec leurs préoccupations les plus insolites. Ce bon vieux Luke brille donc par son absence, mais ça n'a pas grande importance puisque la narration est également inscrite aux abonnés absents, le soft se résumant à une simple compilation de mini-jeux.

On s'arrache les yeux, mais le challenge est tellement faible que ça ne pose pas de problème. Des mini-jeux qui atteignent d'ailleurs tout juste la vingtaine, voilà qui fait un peu léger quand on sait que la cartouche ne renferme rien d'autre pour nous amuser. Tous ces jeux ont au moins le mérite d'autoriser les parties jusqu'à 4 participants, le mode Party Time permettant en effet de concourir librement sur l'ensemble des épreuves déjà découvertes en mode Grande Evasion. Ce dernier constitue le morceau principal de Lucky Luke : Les Dalton, censé garantir au joueur solo un minimum d'heures de jeu avant de se frotter à des adversaires humains. En réalité, la construction de ce mode est une telle aberration qu'on a finalement vite fait de se réfugier du côté du mode Arcade pour tester les mini-jeux librement. Car en solo, le soft vous impose une suite de défis qui s'enchaînent dans un ordre totalement incompréhensible, vous obligeant bien souvent à refaire dix fois le même jeu en l'espace de 15 minutes alors que vous n'aspirez qu'à découvrir les suivants. Le nombre d'épreuves étant ridiculement faible, la solution que les développeurs ont trouvée pour rallonger la durée de vie est de multiplier les variantes pour un même défi, en augmentant à chaque fois d'un chouia la difficulté. Mais la différence entre chaque est tellement imperceptible qu'on se lasse rapidement de faire tout le temps la même chose.

L'un des jeux où le gameplay se révèle assez déroutant On s'en rend d'ailleurs encore mieux compte en mode Arcade où on trouve parfois plus de 20 challenges successifs pour un même mini-jeu. Des challenges tellement redondants et faciles à remporter qu'on réussit généralement le dernier haut-la-main sans même avoir eu besoin de passer par les premiers. Il ne reste donc plus que l'attrait des épreuves en elles-mêmes pour sauver la cartouche du naufrage, mais là encore le constat est navrant. Qu'ils soient tactiles ou jouables avec les boutons, les mini-jeux ont beau proposer des situations variées et amusantes, le gameplay reste constamment d'une fadeur évidente. A moins de jouer contre des adversaires humains (et encore...), on reste de marbre devant le caractère plat et monotone des défis proposés. Bien triste constat pour ce soft qui mise justement tout son intérêt là-dessus et qui se trouve finalement à court d'arguments lorsque vient le moment de nous convaincre de débourser 40 euros pour se le procurer.

Critique provenant du site http://www.jeuxvideo.com